singcat.net

6ktrice – le théâtre de mes peurs 歌詞

お待ちください...

[couplet 1 : 6ktrice]
dans le théâtre de mes peurs, t’imagines pas tout c’que les gens racontent
ils disent que les jeunes sont fous, que c’est sh-t et gun, que le collège en abonde
qu’on connait déjà la bombe et qu’on aime jah, reconnait que c’est la honte
on tente de tuer le temps mais cet enculé s’relève
j’ai vu morphée fuir et gerber l’odeur alcoolisée d’nos lèvres
dans le théâtre de mes peurs, on parle de nos parents, de la baraque à leur offrir
nombreux sont ceux qui n’ont pas d’ronds mais qui donnent tout pour eux, baraka allah ou fik
et puis j’ai peur qu’les auditeurs n’aiment que le rap gangsta et les clips qui bougent
qu’on sente ici qu’y’a ça des “cl!ck cl!ck boom”
dans le théâtre de mes peurs l’amour rend ivre et m’a déjà trop saoulé j’crois
pardon si de mon affection, tu n’as que celle portée sous les draps
tu sais là-bas ça fait un bail que j’embr-sse plus maman sur le front
j’ai dans le cœur une faille, j’te jure j’envie ceux qui ce soir le feront

[refrain x2]
c’est toutes mes craintes sur la scène, l’empreinte du mal qui l-rs-n
des cauchemars obscènes me harcèlent, le teint pâle j’en narre ses parcelles
rêve ou réalité, trop de mal à faire la diff’ pincez moi
marchand de sable hyperactif, du sang il en a plein ses doigts

[couplet 2 : fayçal]
le rideau se lève comme le majeur de mes potes
des rageurs sous les spots et moi dos à dos à mes rêves
je vois des ados sans boussole, fricoter sans lois
vois la bêtise dans un sous-sol du côté de saint-eloy
la tise et la résine ont faits plongés les miens
voir leur femme se ronger les mains pendant que l’infâme les cuisine
vois ma rue fliquée, ses perdants, des commerces décédés
vois des commères sur mes cd, des « niquez vos mères » dans les dents
ça parle d’indépendant mais plus de rime, plus de style
parle de crime pour être hostile et le deal aux malentendants
vois mon stylo vide, certains me tourner les talons
voir les journées, mon teint livide, les poulains jouer les étalons
des putains de frayeurs, mon père à robert boulin
ma mère au four et au moulin, mon frère se perdre par ailleurs
vois des traîtres, des détracteurs qui idolâtrent vos rappeurs
rien ne sert d’être acteur dans le théâtre de mes peurs

[refrain x2]

[couplet 3 : 6ktrice]
dans le théâtre de mes peurs, seuls quelques proches m’entourent
sur leur visage des rides pour me rappeler qu’pour moi aussi l’temps tourne
ils disent que je devrais pas rapper, que c’est pour ça que je m’embourbe
connaissent florent et pas 6k et c’est pour ça que je m’en fous
j’aperçois la femme que j’aime aux bras d’un autre
la flamme fn sur un cd de soprano
la maigre part de réussite laissée par dieu qui s’offre à nous
autour de moi rien ne s’épanouit, même pas mon gosse, ce regard d’acajou
dans le théâtre de mes peurs, légitime déf’ n’existe plus
la dernière fois que j’ai vu sekel, samsa l’avait traité de fils de pute
lok-ss est d’vnu célèbre en faisant la tech’ et plus du style de rue
au fond de la pièce les platines de berek sont crades, y a même de la p-sse dessus
dans le théâtre de mes peurs nos rêves se sont barrés nous laissant seul sans ambition
avec dame solitude on flirte, on s’endort même sans enlever le son

[refrain x2]

- 6ktrice

ランダム